Fans de carnets, faites-vous connaître !

Nous recherchons des fans de carnets de notes qui souhaiteraient tester notre nouveauté, le DiaryFlex. Si vous aimez noter toutes vos idées, choses à faire, ou tout simplement griffonner pour le plaisir sur un carnet de notes, vous êtes les bienvenus dans notre test participatif. L’idée est simple : nous mettons à disposition 5 carnets de notes…

plus

Depuis le studio: Sandra Becker à propos de son aquarelle d’avril dans le calendrier d’art Hahnemühle 2016

Je suis née à Ludwigshafen, mais je vis et travaille, depuis bientôt six ans, à Siegburg, près de Bonn, en Allemagne. Après avoir participé à un cours du soir en septembre 2013, la peinture est vite devenue mon nouveau hobby. Pendant le stage de 12 semaines, j’ai à peine eu le temps de profiter de la pratique, seulement quelques fois pendant mon peu de temps libre le soir et les week-ends. Je lutte souvent pour poser la première couleur sur le papier. C’est parfois encore plus éprouvant

plus

La reproduction d’art en grand format : la « Diffusion du Pigment » par Tobias Tovera

« Dans mes oeuvres, je m’intéresse à des espaces transformés, où les énergies sont déplacées, changent, ou se renouvellent. A travers l’exploration des interstices entre des éléments opposés, comme la nature et l’artifice, le chaos et l’ordre, Je souhaite explorer les systèmes entropiques où advient l’apaisement. Je veux que mon public soit confronté à la sensation aigüe de ce que signifie « être en vie », confie l’artiste Tobias Tovera. Son projet en cours, « Diffusion du Pigment », comprend d’abstraites peintures monochromes au pigment. Les originaux sont de translucides oeuvres d’art reproduites sur la papier fine art adéquat – un authentique papier digital fine art par Hahnemühle. Les impressions en éditions limitées réalisées par Candela Fine Art Printing (Studio Certifié Hahnemühle ) sont des reproductions grand formats pour les expositions, les collectionneurs, et décorent appartements et magasins. C’est un honneur pour nous d’interviewer Tobias Tovera ici

plus

« Hairdressers » la série dégagée derrière les oreilles de Astrid Schulz

La série plutôt inhabituelle de l’artiste londonienne Astrid Schultz est exposée en ce moment à Saarbruecken, en Allemagne, jusqu’à début juin.
Inspirée par le roman « Les filles d’Egalia », de l’écrivain norvégienne Gerd Mjøen Brantenberg, la photographe questionne les stéréotypes sociaux et les clichés photographiques. Pour son projets « Hairdressers » (Les coiffeurs), Astrid Schultz a interchangé les rôles – ses personnages sont des hommes au salon de coiffure, portant des bigoudis dans leurs cheveux et leurs barbes.

plus