BlogBlog aktuell

Elle s’appelle Laura. Originaire du sud de la France, elle a renoué avec son activité artistique il y a quelques années, en parallèle de son métier d’enseignante. Le dessin, l’aquarelle mais aussi la photographie lui procurent beaucoup de plaisir dans la création. Cependant, elle ne voulait pas œuvrer seule dans son coin. Elle a très vite voulu partager sa passion et ses connaissances de l’aquarelle par le biais de la vidéo et de son blog. Les réseaux sociaux lui ont permis de créer une belle communauté de personnes bienveillantes et désireuses d’apprendre qui la motive chaque jour un peu plus pour poursuivre l’aventure !

  • Depuis quand utilisez-vous l’aquarelle ? Comment avez-vous découvert cette technique ?

Mes premiers pas à l’aquarelle remontent à l’époque du lycée. Avant cela, je pratiquais régulièrement le dessin et le modelage sur argile, ce qui fait que je passais déjà pas mal de temps dans les boutiques Beaux-Arts. C’est probablement là, au hasard de ma curiosité que j’ai découvert ce type de peinture.

Avec mon petit budget, je me suis achetée ma première palette. C’était un modèle de voyage de la marque Van Gogh 12 godets d’aquarelle fine. Je l’utilisais uniquement pour mettre en couleur les croquis que je réalisais dans mes carnets de bords pour les cours d’Arts plastiques ! A ce moment-là, je cherchais juste un moyen de colorer mes esquisses. Je ne considérais alors pas vraiment l’aquarelle comme un moyen de réaliser des œuvres abouties. Mon opinion a bien changé depuis !

J’ai mis cette pratique artistique de côté pendant une bonne dizaine d’années avant de la  redécouvrir et de l’explorer à fond pour mon plus grand plaisir !

  • Qu’est-ce qui vous plaît dans l’aquarelle ?

Vaste question ! À la base, c’est son côté pratique et peu encombrant que je trouvais intéressant. Puis avec le temps, une autre chose qui m’a fait aimer l’aquarelle : sa rapidité. Bien que cette dernière caractéristique ne fasse pas l’unanimité parmi mes abonnés en début d’apprentissage mais ça viendra 🙂

Ce que je veux dire par là, c’est que l’on peut obtenir un résultat définitif en une séance de travail. Je me suis essayée à différentes techniques de peinture, de manière plus ou moins approfondie (gouache, huile, acrylique).

De toutes,l’aquarelle est celle qui correspond le plus à mes attentes actuellement. On peut se permettre d’être spontané et de travailler ses couches de couleurs au gré de ses envies ou de ses besoins sans y passer des heures

J’apprécie aussi l’étendue des effets possibles et la variété des rendus que l’on obtient avec ce seul et même médium. Comme beaucoup, la technique dite humide sur humide est une de celles qui me plaît le plus. C’est souvent cette technique un peu magique qui donne envie d’essayer!

  • Depuis quand l’envie vous est venue de publier vos œuvres sur les réseaux sociaux ?

Alors, cela ne m’est pas tout de suite venu à l’esprit. J’avais pour habitude de bricoler dans mon coin. Il y a aussi le fait que j’ai mis du temps à me considérer comme une créatrice car au début, ma pratique était plus de l’ordre du loisir.

Ma première vidéo Youtube remonte au 24 juin 2018 mais j’avais déjà commencé à poster timidement quelques illustrations sur mon compte Instagram Enjoy La Môme au milieu des nombreuses photos de mon chat ahah !

J’ai ensuite publié un speed painting pour montrer mon processus de travail. Puis, dès la vidéo suivante, j’ai commencé à partager des méthodes pour se familiariser avec l’aquarelle et faire ses premiers pas (nuancier, techniques de base, etc.). Je pense que mon métier d’enseignante a fait que je me suis naturellement inscrite dans une démarche de transmission sans trop y réfléchir. Depuis toute petite, j’apprécie d’apprendre et de partager ce que je sais ou sais faire. J’essaie de faire des vidéos pédagogiques et agréables à regarder, pour montrer que c’est possible et donner envie de se lancer.

C’est plus tard que les divers projets d’illustration qui se sont présentés à moi m’ont peu à peu fait entrer dans la profession d’illustratrice et dans une démarche d’artiste à part entière.

  • Connaissez-vous les papiers Hahnemühle depuis longtemps ?

Je connais la marque depuis plusieurs années via les papiers Digital FineArt utilisés pour l’impression photographique (un autre de mes passe-temps) et reconnus pour leur qualité.

En ce qui concerne la gamme de papier aquarelle, je l’utilise dans ma pratique de façon régulière depuis cet automne. J’étais alors à la recherche d’un papier 100% coton avec un bon rapport qualité prix à conseiller à mes abonnés. Le challenge #automnedapresnature a d’ailleurs découlé de mes premières expérimentations sur le papier Expression.

  • Que pensez-vous de la gamme The Collection ?

C’est le papier que j’ai testé le plus récemment et je dois dire que j’ai été conquise. J’ai une préférence pour les grains torchon et fin qui offrent une texture vraiment intéressante ainsi qu’un rendu des couleurs très lumineux.

Je suis assez exigeante dans ma pratique et de ce fait, j’attends beaucoup du papier sur lequel je peins. Tous mes projets d’illustrations sont réalisés sur du papier 100% coton haut de gamme. Je dis souvent à mes abonnés que parmi tout le matériel qu’ils doivent choisir, le papier est le plus important ! D’où les nombreuses vidéos et articles de blog que j’ai consacrés à cette grande question.

Dans la démo de la gamme The Collection que je viens de publier, je réalise une comparaison des trois grains proposés. J’ai beaucoup apprécié le rendu des couleurs une fois sèches. Le fait que les pigments conservent tout leur éclat est un paramètre très important pour moi.

Pour aller plus loin après cette première découverte, j’ai eu envie de peindre des paysages afin d’avoir un avis plus approfondi. La surface du papier restant humide longtemps, elle permet de travailler ses fonds avec beaucoup de subtilité et de créer de magnifiques fusions. Il est également possible de superposer un nombre de glacis conséquent, sans altérer les couches inférieures tout en montant progressivement en intensité. C’est un point essentiel qui révèle la qualité de ce beau papier que j’utilise désormais pour ma pratique.

  • Quels papiers Hahnemühle en particulier conseilleriez-vous à votre communauté ?

Alors mes conseils vont dépendre bien sûr des besoins, des envies et du budget de chacun. Pour cela, je trouve que la marque propose une variété de choix intéressante.

Pour les débutants à petit budget qui ont besoin de se familiariser avec le geste et leur palette de couleurs, je recommande plutôt des papiers comme Le Rouge (pour l’étude) ou encore le Harmony grain fin que je trouve très bien pour commencer. Si l’on débute et que l’on recherche une expérience optimale, je recommande évidemment de peindre sur du papier 100% coton grain fin (plus polyvalent). Pour cela, je trouve la gamme Expression vraiment bien car elle offre l’expérience d’un papier coton à un prix abordable que les aquarellistes plus à l’aise dans leur pratique apprécieront également.

J’ai eu un coup de cœur pour la gamme Natural Line et notamment pour le papier Agave qui m’a très agréablement surprise. Je le conseille à celles et ceux qui recherchent à la fois un papier de qualité et qui se soucient de l’impact écologique du matériel qu’ils utilisent. Là encore, ma démo donne un bon aperçu du rendu que l’on peut obtenir.

Pour les plus aguerris de mes abonnés qui souhaitent investir dans leur papier, je conseille sans hésiter la gamme The Collection qui leur permettra d’exprimer leur art et de peaufiner leur savoir-faire sur un support aux propriétés idéales !

Enfin, pour les artistes itinérants appréciant de peindre dans des carnets plutôt que sur des blocs, il me reste encore à tester le Watercolour Book qui me semble très prometteur. Il fera lui aussi l’objet d’une vidéo sur ma chaîne YouTube prochainement !

Merci à Enjoy La Môme pour ses partages !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires